Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2014

Femmes créatrices d'art plastique ou artisans d'art, aidez une entrepreneuse adhérente de Femmes 3000 à se lancer

Une des adhérentes de Femmes 3000 réalise actuellement une étude de marché préalable à la création de son entreprise, afin de valider son concept.

Son projet repose sur la création d'un outil en ligne, une plateforme, dont l'objet est de mettre en visibilité les femmes talentueuses, créatrice d'art plastique ou artisan d'art, en développement d'activité, afin de les aider à communiquer et diffuser leurs créations, de les vendre, et de trouver des partenariats de projets et/ou partenariats financiers de leur activité.

Elle a réalisé un questionnaire en ligne, en vue de l'aider à valider son concept et vous propose, si vous êtes intéressée par ce projet, d'y répondre.

Lien vers le questionnaire

Merci d'avance en son nom de votre contribution.

13/02/2014

Save the date : 3ème édition du Pionnières Day, 28 mars 2014 (Paris)

Pionneres day.jpg

Les entrepreneur-e-s partagent avec vous
les secrets de leur réussite !


Conférence interactive

Sur la scène,
6 créatrices et dirigeantes d'entreprises accompagnées par les Pionnières
vont présenter leur parcours et interroger les entrepreneur-e-s star sur la prochaine étape qu'elles souhaitent franchir.

28 mars 2014
14h - 18h
Où ? au MEDEF
55 avenue Bosquet
75007 Paris

 


Je m'inscris

07/02/2014

Lancement du site ellesentreprennent.fr

L'APCE lance, avec le soutien du ministère du Droit des femmes, le site ellesentreprennent.fr.

L'objectif est de sensibiliser les femmes à l'entrepreneuriat, de leur donner envie d'entreprendre, de les informer et de faciliter la concrétisation de leur projet.

Le site permet également d'orienter les candidates à la création vers les structures susceptibles de les accompagner à chaque étape de leur parcours.


http://www.ellesentreprennent.fr

23/12/2013

Femmes entrepreneures : briser le plafond de verre ! (Les Echos, 17/12/13)

Par Stéphanie Chasserio, Philippe Pailot et Corinne Poroli, professeurs à SKEMA Business School | 17/12/2013. Les Echos Business
 
Si les femmes créent aujourd’hui un peu plus d’entreprises qu’il y a quelques années, le retard à rattraper est énorme par rapport à leurs homologues masculins. Quels seront les défis à relever pour briser le plafond de verre ? Regards d’experts.
 
L'entrepreneuriat au féminin est désormais une thématique qui suscite un intérêt croissant. Les salons de l'entrepreneuriat y consacrent maintenant une journée dédiée, divers groupes de travail se constituent à tous les niveaux institutionnels (Etat, Europe, Régions, organismes consulaires, syndicats professionnels, etc.). On n'a jamais autant parlé de l'entrepreneuriat féminin et c'est sans conteste le signe que nous sommes sur le bon chemin. D'autant que nombre d'institutions internationales (dont l'OCDE dans son rapport de 2012) recommandent aux Etats d'œuvrer pour lever les freins qui empêchent les femmes de s'engager dans la voie de la création d'entreprise.

Dans le champ de la recherche académique, l'intérêt, s'il existe déjà depuis longtemps à l'étranger, se manifeste plus discrètement en France, mais là aussi la multiplication récente des recherches et articles est encourageante.

Lire la suite

29/11/2013

Femmes entrepreneures, participez au Cartier Women's Initiative Awards 2014

cartier.jpg

Les Cartier Women’s Initiative Awards sont une compétition internationale de business plans qui vise à accompagner et soutenir des femmes entrepreneurs de par le monde. C’est un prix que nous avons créé en partenariat avec McKinsey, INSEAD et le Women’s Forum.

L’édition 2014 du concours est ouverte jusqu’au 28 février 2014. Le concours est ouvert aux femmes à la tête d’entreprises créatives, responsables et financièrement viables, dont l’activité est en phase initiale de développement (entre 1 et 3 ans d’existence).

Chaque année, les Cartier Women’s Initiative Awards récompensent 6 lauréates, une par région du monde. Les lauréates reçoivent 20 000 dollars, de la visibilité médiatique, un accès à des réseaux d’affaires et surtout, une année de coaching en provenance d’experts de chez McKinsey, INSEAD ou Cartier.

Appel  à candidatures | Dossier de presse 2013

Postuler en ligne

11/10/2013

Les beaux combats des femmes de Djerba. Djerba Entreprenariat au Féminin , 08/2013

Les beaux combats des femmes de Djerba

Par Marie-Georges Fayn

 

Elles s’appellent Sonia, Corinne, Maha, Isabelle, M’barca, Chiara et Besma. Signes distinctifs, elles sont dirigeantes d’entreprise, djerbiennes de naissance ou d’adoption et ont accepté de répondre à l’invitation d’une française venue passer ses vacances familiales pour la 1ère fois à Djerba. Ne se satisfaisant pas de la formule autarcique proposée par son « hôtel club all inclusive » Marie-Georges a voulu entrer en contact avec les habitants du seul pays au monde à avoir connu une révolution sage. Pour créer ce lien, elle a fait appel à la radio libre locale, Ulysse FM afin d’entrer en relation avec les personnes dont elle se sent la plus proche, les femmes en situation de responsabilité ; elle-même étant à la tête d’une agence de communication en France. Sa requête bien qu’exotique a reçu un accueil très favorable de la part de Kamel Henchiri, directeur d’Ulysse FM qui partage la même conception des médias à la fois organes d’information et créateurs de liens. Pour lui, les  touristes, principale source de revenus de l’île, ont plus à apporter que leurs devises. Ils doivent être considérés comme des gisements de talents, de savoirs, d’initiative qui peuvent enrichir Djerba à condition de bien préparer leur venue. Voilà pourquoi il a volontiers connecté la vacancière à une association qui promeut une citoyenneté généreuse : Djerba Solidarity and Development* présidée par Taha Bouchaddakh, professeur de français, attentif et engagé dans de nombreux projets humanitaires et écologiques.

Et c’est ainsi que le 13 août 2013, journée de la fête des femmes à Djerba, se tenait la 1ère conférence de Djerba : Entreprenariat au Féminin. Autour d’un café, 7 femmes accompagnées d’Imen, journaliste à Ulysse FM et d’Amel étudiante en architecture, expliquaient à une française toute ouïe comment elles avaient  traversé la révolution de 2011. Elles ont confié leurs espoirs et leurs craintes et imaginé de possibles pistes de coopération. Paroles de femmes…

Lire la suite

03/05/2013

Prix de la Femme entrepreneure numérique 2013 (date limite dépôt dossier : 31/07/13)

Créé en 2012 par Bouygues Telecom, le Prix de la Femme entrepreneure numérique vise à encourager et mettre à l'honneur l'entreprenariat féminin dans le secteur du digital et du numérique.
Vous êtes créatrice et dirigeante d'une entreprise française de moins de 10 salariés fondée avant le 1er avril 2013 ?
Vous intervenez dans le domaine du numérique/digital : e-commerce, m-commerce, distribution de solutions informatiques, … ?
5 000 euros + un équipement télécom d'une valeur de 2 000 euros dont un smartphone et un forfait sont à gagner cette année.
La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 31 juillet 2013.
Le dossier de candidature et le règlement sont téléchargeables sur Internet.

02/05/2013

Le rôle du soutien du conjoint dans l’aventure entrepreneuriale des femmes. le point de vue de Stéphanie Chasserio & Corinne Poroli, SKEMA Business School et de Typhaine Lebègue, France Business School

Auteures : Stéphanie Chasserio, SKEMA Business School (email); Corinne Poroli, SKEMA Business School (email) ; Typhaine Lebègue, France Business School (email)

Pour comprendre le processus entrepreneurial, il faut considérer l’entrepreneur dans son contexte immédiat et dans toutes ses dimensions, autant professionnelle que privée. La sphère privée, le contexte familial de l’entrepreneur, vont jouer un rôle clef (allant du positif au négatif) dans la création et le développement de l’entreprise.

Le soutien du conjoint est clairement identifié comme un facteur clef de succès. Mais, force est de constater que dans les recherches, il s’agit le plus souvent d’une conjointe féminine qui soutient un homme entrepreneur. Le soutien du conjoint masculin à une femme entrepreneure reste peu exploré.

Cet article traite du support perçu du conjoint par des femmes entrepreneures françaises.

Nous nous intéressons plus particulièrement à:

- Comment le soutien perçu du conjoint influe tout au long du processus entrepreneurial des femmes entrepreneures ?

- Comment les activités entrepreneuriales des femmes entrepreneures interfèrent dans leurs relations de couples et vice-versa ?

- Et enfin, comment ces interactions complexes et dynamiques remettent en cause la structure sociale en questionnant les rapports traditionnels entre les femmes et les hommes et amènent donc ces femmes entrepreneurs à se questionner, ou pas, sur leurs rôles sociaux de sexe ?

1. Le soutien social du conjoint comme un facteur clef dans le processus entrepreneurial

 

1.1. Le soutien du conjoint dans l’aventure entrepreneuriale

Les individus obtiennent du soutien social de la part d’autres individus dans les réseaux sociaux informels, dans leur famille ou encore dans leurs espaces professionnels, en fait partout où ils peuvent être en interactions avec d’autres.

Des recherches se sont intéressées en particulier aux facteurs liés à la sphère privée et familiale de l’entrepreneur afin de comprendre si certaines caractéristiques ne pouvaient pas expliquer les réussites et les échecs observés. Le rôle de soutien social du conjoint apparaît comme déterminant. Ainsi, les conjoints peuvent mettre leurs connaissances, compétences et expertises techniques au service du projet entrepreneurial de leur conjoint. Ils peuvent donner accès à des réseaux professionnels utiles pour le développement de la carrière et ainsi contribuer à la constitution du capital social de l’entrepreneur (Ozcan, 2011). Les effets du support social du conjoint se manifestent à toutes les étapes du processus entrepreneurial; de l’identification de l’opportunité d’affaires, à la création et au développement de l’activité.

Lire la suite

13/03/2013

Women Entrepreneurs: Challenging Conventional Theories through Intersectionality. Le point de vue de Corinne POROLI et Stéphanie CHASSERIO, SKEMA Business School

LOGO SKEMA-BS-emailpetit.jpgNous vous proposons ci-dessous la lecture d'un article sur les femmes entrepreneures co-rédigé par Corinne POROLI et Stéphanie CHASSERIO de SKEMA Business School, partenaire de Femmes 3000.

Dans cet article, intitulé "Women entrepreneurs: challenging traditional theories through intersectionality", les visions traditionnelles de l'entrepreneuriat (fortement marquées par le "masculin") sont remises en perspective. Une lecture nouvelle à travers le cadre de l'intersectionnalité pour mieux comprendre le vécu des femmes entrepreneures est proposé.

Vos commentaires sont les bienvenus.

____________________________________________________

Women Entrepreneurs: Challenging Conventional Theories through Intersectionality

A growing body of researchers from various theoretical standpoints (Ahl, 2006; Brush et al., 2009; Calas et al., 2009) insists on limits of traditional theories in entrepreneurship to grasp women’s entrepreneurship phenomenon. According to them, theoretical frameworks of the mainstream literature appear clearly gendered. Thus academic studies which are supposedly gender-neutral are, in fact, structured following a masculine point of view.

Thus, most often only male entrepreneurs are depicted; however findings are addressed to both men and women (Fälthom et al., 2010). Thus how to understand and read women’s reality with such male gendered frameworks? Moreover the traditional positivist view of the entrepreneur doesn’t consider social dimensions of human life (Ogbor, 2000). By omitting historical and social variables, it produces an incomplete view of entrepreneurs. Entrepreneurship is considered as static and disconnected of the rest of social life (Ahl, 2006; Bruin et al. 2007; Brush et al., 2009; Calas et al., 2009). This disembodied vision of entrepreneur could not be applied to women and probably could not be applied to contemporaneous men either. Indeed studies pinpoint that all roles and dimensions of women’s life are deeply intertwined (Bruni et al., 2005; Edwards and Rothbard, 2000; Powell and Greenhaus, 2010 and 2006). Therefore several authors (Bowen and Hisrich, 1986; Brush et al., 2009; Calas et al., 2009; Jennings and McDougald, 2007) propose to enlarge and/or to change traditional frameworks by considering social dimensions in entrepreneurship.

Lire la suite

14/02/2013

En images..... le 7ème Forum de l'entreprenariat au féminin de Femmes 3000 Touraine