Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2010

Ces femmes à la conquête des conseils d'administration

Les portes de ces cénacles très masculins s'entrouvrent aux dirigeantes. Doit-on les forcer avec des quotas ? Confidences de femmes qui en ont déjà franchi le seuil.

Cet article a été publié dans Le Figaro du 14/10/10. Auteures : Christine Ducros, Marie-Amélie Lombard


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie

Ce matin-là, le téléphone sonne dans l'un des plus importants cabinets de chasseurs de tête parisiens. Au bout du fil: le patron d'une très grande entreprise française en quête d'une perle rare: une femme bardée de diplômes, ayant accompli une carrière internationale dans une ou plusieurs directions générales de grands groupes, parlant évidemment un anglais fluent et, dernier détail, connaissant l'Asie sur le bout des doigts. Autant dire un mouton à cinq pattes dans un paysage national où peu de femmes parviennent encore à percer le «plafond de verre». Aujourd'hui, elles ne sont que 10% à siéger dans les conseils d'administration (CA) et les conseils de surveillance des entreprises françaises du CAC 40.

Cette chasse à l'excellence en tailleur et talons aiguille surprend pourtant peu la professionnelle du recrutement qui vient de narrer l'anecdote, un brin amusée. «Ce type de demande est récent mais désormais assez systématique. Les chefs d'entreprise ont compris qu'ils n'avaient plus guère le choix. Alors ils s'exécutent.» Depuis que se profile la loi sur la représentation des femmes dans les comités exécutifs qui sera examinée le 27 octobre au Sénat, le «Trouvez-m'en une» semble être le nouveau tube du Landerneau économique. Encore faut-il s'entendre sur la façon d'exercer ce fameux pouvoir. Car à en croire Christine Lagarde, favorable à des «quotas temporaires», afin de laisser aux femmes le temps de s'imposer, c'est bien là que le bât blesse! «Les femmes, a-t-elle confié dimanche dernier sur la chaîne américaine ABC, injectent moins de libido et de testostérone. Elles ne mettent pas leur ego dans toutes les décisions qu'elles prennent.»

Lire la suite

15/10/2010

La violence contre la femme en Algérie : le point de vue de Djamila AGHA

Nous publions ci-dessous le point de vue de Djamila AGHA, Maître de conférences, vice doyenne chargée de la pédagogie  à la faculté du droit de Sidi bel Abbes. Djamila AGHA est également présidente de Femmes 3000 Algérie.


La violence faite aux femmes en Algérie

INTRODUCTION

Le phénomène de la violence à l'égard de la femme a toujours évolué au fil du temps, et à travers toutes les civilisations, mais reste plus que jamais présent dans les sociétés des temps modernes. Dès le 18e siècle, la révolution industrielle et sociale a permis à un certain nombre de femmes de participer à la vie professionnelle, sans aucun droit ni protection cependant. Il a fallu attendre le 20° siècle pour qu'elles puissent prétendre à l'égalité de leurs droits. Cependant, en général aujourd'hui, les femmes font toujours l'objet de discrimination sociale, professionnelle, scolaire, et familiale. En 1945, le principe de l'égalité des droits entre les femmes et les hommes est inscrit dans la charte des Nations Unies, et 1946 voit la création de la commission de la condition de la femme. Mais, à ce jour, le phénomène de la violence faite aux femmes reste caché, voire tabou.

Lire la suite

13/10/2010

Edith CRESSON, invitée d'honneur lors des 10 ans du Café de Flore de la Fédération Femmes 3000 (2 mars 2010)

Nous publions ci-dessous le compte-rendu du Café de Flore de la Fédération Femmes 3000 du 2 mars 2010, rédigé par Monique Raikovic.

L'invitée d'honneur de cette soirée était Edith CRESSON.

edith_cresson_bis_1212144831913.jpg

Lors de cette soirée, la Fédération a fêté sa 10° année de présence mensuelle au Café de Flore.

"Il y avait plus d'adhérentes venues écouter Édith Cresson que de places disponibles dans la salle du premier étage du Café de Flore, ce mardi 2 mars 2010 !

Ainsi se trouvait conforté le préambule de Catherine Péant, Vice Présidente d'Honneur de la Fédération Femmes 3000, laquelle avait tenu à rappeler qu'en cette année 2010, « Les Rendez-vous du café de Flore, dont Christiane Degrain assure l'organisation, avaient dix ans » et que, « Confidentielles à leurs débuts, ces réunions étaient devenues, au fil des années, des événements attendus en raison de la qualité des personnalités accueillies ». Des femmes pour la plupart. « Des femmes parvenues à s'imposer en des temps où l'on ne parlait pas de parité », a souligné Catherine Péant avant de remercier « celles et ceux qui répondent positivement à nos invitations et contribuent ainsi au succès de ces rencontres », et plus particulièrement Édith Cresson, en ce mardi 2 mars 2010,« première femme - et la seule, à ce jour - à avoir accédé à la fonction de Premier Ministre dans notre pays ».

« Vous avez cumulé mandats locaux et nationaux », a également souligné Line Pierné, Présidente de la Fédération Femmes 3000, en accueillant Édith Cresson. Ce qui a amené celle-ci à expliquer d'emblée :« Je me suis intéressée très tôt aux rapports entre les différentes catégories sociales à l'intérieur de notre pays, comme à ceux qui régissaient les relations de notre pays aux autres États. Il me faut préciser qu'à la maison, autour de mon père, Inspecteur des Finances et membre de la S.F.I.O. les conversations étaient souvent centrées sur ces sujets. En bref, j'ai été sensibilisée à la politique très jeune et à 16 ans, je lisais déjà le journal le Monde.

Lire la suite

06/10/2010

Edition 2010 des Trophéees Femmes 3000 le 19 novembre 2010 au Sénat : les inscriptions sont ouvertes !

logo femmes 3000 monde 09_2010 web petit.jpgLine PIERNE et le Conseil d'administration de la Fédération Femmes 3000 ont le plaisir de vous inviter à assister à :

 

La soirée de remise des Trophées 2010 de la Fédération Femmes 3000

Initiatives à l'étranger - Amérique Latine

 

qui aura lieu le :

Vendredi 19 novembre 2010
à partir de 19h00
au Sénat, Salons de Boffrand de la Présidence du Sénat
15 ter rue de Vaugirard 75006 PARIS

Cette soirée exceptionnelle est placée sous le haut patronage du Président du Sénat, M. Gérard LARCHER, et le parrainage de M. Michel GUERRY, Sénateur représentant les français établis hors de France.

 

Seront présentes à cette soirée :

  • Madame la Ministre Michèle ALLIOT-MARIE
  • Madame la Ministre Anne-Marie IDRAC
  • Madame la Ministre Nicole AMELINE

L'inscription sur internet est obligatoire. Attention, le nombre de places est limité.

Merci également d'imprimer et de vous munir de l'invitation (cliquez ici) et de la présenter à l'entrée du Sénat le 19/11 afin de pouvoir entrer.