Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/08/2010

Représentations sur le genre et réseaux d’affaires chez les femmes entrepreneures

logo_ec_gestion.jpgChristina Constantinidis, chercheur à HEC-École de gestion de l'université de Liège en Belgique, vient de publier un article dans le N° 202 de la Revue Française de Gestion intitulé :

 

  • Représentations sur le genre et réseaux d’affaires chez les femmes entrepreneures

Résumé : Cet article explore la problématique des réseaux d’affaires chez les femmes entrepreneures sous l’angle du genre. Le but est d’appréhender leurs représentations et comportements et de comprendre les difficultés pouvant y être liées. Cette contribution est double. D’une part les auteurs identifient des facteurs participant à la construction des réseaux avec un focus sur les représentations individuelles. D’autre part, ils apportent une explication par les réseaux aux difficultés vécues par les femmes entrepreneures.

Voir le plan de l'article et se le procurer

09/08/2010

Les femmes influencent-elles la performance des entreprises ? le point de vue du Pr Michel FERRARY

ferrarymichel.jpgNous publions ci-dessous l'article rédigé par le Pr Michel Ferrary de SKEMA Business School dans le n° 23 de la Revue Travail, Genre et Société (avril 2010) intitulé :

Les femmes influencent-elles la performance des entreprises ? Une étude des entreprises du CAC 40 sur la période 2002-2006


"Généralement, la justification de la lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes au sein des entreprises relève de l'ordre de la justice sociale en matière d'égalité entre les citoyens. Depuis plusieurs décennies, les pouvoirs publics légifèrent en faveur de l'égalité des sexes dans le monde du travail. Cependant, ces inégalités perdurent malgré les dispositions légales et l'accent mis sur la responsabilité sociale des entreprises en la matière [Gresy, 2009].

L'une des explications à la perpétuation de ces inégalités est que les acteurs sociaux et politiques qui revendiquent la mixité dans les entreprises mobilisent un principe de justification qui diffère de celui des décideurs économiques dont dépend la mise en oeuvre de cette mixité. Les premiers font appel à un principe de justification d'ordre moral, celui de l'égalité des citoyens. Les seconds mobilisent un principe de justification d'ordre économique, relevant de la croissance et de la rentabilité des entreprises.

L'article en entier

02/08/2010

Zahia Ziouani, chef d'orchestre authentique et surdouée

Zahia ZIOUANI, chef d'orchestre, était l'invitée de la Fédération Femmes 3000 lors du Café de Flore du 4 mai 2010, en présence de la chaîne de télévision Arte.

zahia-ziouani.jpg

 

En 2006, Zahia Ziouani a été récompensée pour son parcours artistique dans le cadre des « Trophées de la réussite au féminin ». En 2007, Zahia Ziouani a reçu du Président de la République algérienne, le Premier Prix de Musique, récompense décernée pour sa contribution à la vie musicale de l'Algérie. En 2008, Zahia Ziouani a été promue Chevalier de l'Ordre national du Mérite de la République française.

Flashback sur une soirée exceptionnelle, sous la plume de Monique RAIKOVIC.

« Il était une fois » est la formule magique qui permet aux contes de nous entraîner hors du tracassin quotidien. Une formule qui semble ne jamais pouvoir se conjuguer au présent... Quoique...Parfois... Ainsi, dans le « 93 », Il est aujourd'hui, un orchestre symphonique et une école de musique qui doivent leur existence à la générosité intellectuelle, à l'énergie spirituelle et à l'enthousiasme professionnel de la jeune musicienne et chef d'orchestre Zahia Ziouani, authentique surdouée. Une belle histoire qui ne fait que commencer !

 

De la cellule familiale à l'orchestre, cette microsociété très organisée.

Zahia Ziouani est née à Paris et a grandi à Pantin dans une famille algérienne. Soucieux d'ouvrir leurs trois enfants à la culture et amoureux instinctifs de la musique, les Ziouani ont inscrit ceux-ci - deux filles et un garçon- au conservatoire de Pantin. « J'ai commencé par étudier la guitare classique, précise Zahia Ziouani.

Lire la suite