Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2008

Quelques dates essentielles

879b437cebcabbc4a7f25994b4f32f34.jpg1907 - Une femme mariée qui travaille à le droit de disposer de son salaire.
1924 - L'enseignement secondaire devient le même pour les filles et pour les garçons.
1942 - L'avortement est passible de la peine de mort.
1944 - Les femmes ont le droit de vote et d'égilibilité.
1945 - Le divorce est autorisé après trois ans de séparation de corps.
1946 - La constitution pose le principe de l'égalité des droits entre hommes et femmes.
1947 - Germaine POINSO-CHAPUIS est la première ministre de la santé.
1965 - Une femme peut ouvrir un compte en banque et travailler sans l'autorisation de son mari.
1967 - La loi NEUWIRTH autorise la contraception.
1970 - Autorité parentale : la mère devient l'égale du père si le couple est marié.
1971 - "A travail égal, salaire égal" entre hommes et femmes dit la loi.
1972 - Polytechnique est mixte, Anne CHOPINET est major de la promotion.
1974 - La loi Veil autorise l'IVG.
1975 - Possibilité de divorcer sans consentement mutuel.
1983 - La loi Roudy interdit toute discrimination professionnelle en raison du sexe.
1992 - La loi réprimande les violences conjugales et le harcèlement sexuel au travail.
2000 - Loi sur la parité en politique.
2005 - Laurence PARISOT est la première femme à diriger le Patronnat Français.
2007 - Anne Sophie PIC cuisinière à Valence décroche trois étoiles au Michelin. Du jamais vu depuis 1933.
2008 - Claude GREFF, Députée d'Indre et Loire

Dans le cadre de la discussion sur la Loi de modernisation des Institutions de la 5ème République, Claude GREFF, Députée d'Indre et Loire et sa collègue Marie-Jo ZIMMERMANN ont proposé un amendement qui vise à favoriser l'égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités professionnelles et sociales.

Cet amendement a été adopté.

Il faut rappeler que l'article 3 de la Constitution, qui a été modifié par la Loi constitutionnelle du 8 juillet 1999 favorisait uniquement l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives.

Cet amendement est une avancée qui sera inscrite dans l'article 34 de la Constitution française.

Les commentaires sont fermés.